search
top

La méthodologie d’un projet SEO

Un projet SEO est un projet sur lequel l’attention aux détails est primordiale, car ce sont une multitude de petites choses qui feront de ce projet, un succès ou un échec. Dans la mesure où le trafic naturel représente certainement une grosse partie de votre audience, il apparait important de sécuriser un maximum de points tout au long du projet. En effet, qu’il s’agisse d’un nouveau site, d’une refonte de l’existant ou encore d’une migration, la mise en place d’une stratégie de référencement est une chose délicate car cela demande d’être méticuleux, de penser sur le long terme et de bien la préparer.

Évangéliser le référencement au sein de votre entreprise

Pour la bonne réussite d’un projet SEO, il faut que les différents acteurs se sentent concernés mais aussi qu’ils comprennent les bases du référencement naturel. Dans le cas contraire, vous pouvez vous heurter à des remarques du type:

  • À quoi bon sert de travailler mon référencement vu que j’ai déjà X milliers de visiteurs?

Finalement, tout dépend des connaissances SEO des acteurs du projet. Ici, formations et présentations sur les enjeux du SEO seront vos meilleurs atouts. La reussite de ce type de projet passe par sa compréhension par l’ensemble de l’équipe, question de motivation.

Intégrer le SEO en amont du projet

Le SEO, c’est une stratégie donc cela doit être réfléchit car elle va impacter presque l’ensemble du projet. Bien souvent, le SEO est perçu comme une simple répétition absurde intégration de mots clés (exemple), or, ce n’est pas aussi simple que cela, sinon nous n’aurions pas des remarques comme:

  • On va mettre des mots clés partout sur le site et on sera premier sur Google
  • On ne va pas encore parler de référencement, on le fera plus tard

Si vous avez bien expliquer le SEO en étape 1, vous pouvez certainement passer à l’étape 3. Sinon il faudra bien expliquer que pour se positionner dans les SERP, il faut d’abord que le site soit crawlable et indexé, sinon on peut mettre les mots clés que l’on souhaite, il n’y aura pas de résultats. En effet, un référenceur est amené à travailler très tôt dans le projet car il doit avoir l’oeil sur l’application sélectionnée, l’architecture du site, la profondeur des pages, les technologies utilisées…beaucoup d’étapes qui interviennent avant les optimisations on-pages.

Une très bonne explication du périmètre du responsable SEO à été faite par Renaud Joly (Responsable SEO @ La Redoute), qui m’a gentiment autorisé à reprendre son schéma pour illustrer cet article:

Le rôle du chargé de référencement dans un projet

Le référenceur va devoir intervenir sur de nombreux leviers avec différents services

Au premier abord, l’équipe projet ne se rend pas forcément compte que le responsable SEO doit travailler sur autant de problématiques avec une multitude d’acteurs différents, où chacun à ses propres attentes du projet.

Fixer des objectifs réalisables et pertinents

Le référencement ce n’est pas une histoire de magie, il faut bien définir des objectifs qui peuvent être réalisés. Il peut arriver que votre client vous demande de positionner son site sur des mots clés qui, à part, faire exploser le taux de rebond, n’apportera pas une valeur ajoutée à votre prestation. Un exemple totalement fictif:

  • Je vend un téléphone qui s’appelle « X5 disney » et je veux être premier sur « X5″ et « Disney »

Inutile de préciser que si des internautes veulent des informations sur votre téléphone, ils associeront « téléphone + X5 ou Disney » lors d’une recherche, ainsi vous aurez du trafic qualifié, à quoi bon sert d’être premier sur un mot clé qui ne convertit pas? Dans un premier temps, il vaut mieux cibler des mots clés moins générateurs de trafic mais qui convertissent plus.

Auditer le site existant

Ceci dans le cas où vous lancer un projet de refonte et si vous avez déjà une compétence SEO dans votre équipe. Faire un état des lieux des problématiques actuelles du site peut être une bonne chose, par contre, vous pouvez entendre quelques chose comme:

  • L’agence est là pour ça, nous la payons pour faire un audit

Ce n’est pas totalement faux, mais qui mieux que vous connait l’environnement actuel du site? Que cela soit en termes d’historique d’évolutions, d’équipes, de compétences où de possibilités? Cela sera toujours un plus dans votre relation avec votre prestataire. C’est également un signe de transparence car vous lui donnerez des billes pour mieux réaliser le projet.

Cadrer le projet SEO

En effet, il est primordial de bien définir ses besoins et la prestation attendues pour ne pas avoir de surprises. Il ne faut pas négliger cette étape. Le but est de bien renseigner le cahier des charges mais également le contrat de prestation, car on entend bien souvent:

  • On met quelques lignes sur le SEO dans le cahier des charges et on envoie le tout à l’agence.
  • On a bien spécifié que l’on souhaitait être référencé sur Google

Attention car tout ce qui ne sera pas cadré dans le cahier des charges ou inscrit au contrat peut légitimement ne pas être réalisé par l’agence dans la mesure où elle propose un prix en fonction du besoin du client, les eventuels oublis peuvent être facturés. De ce fait il est important que votre responsable SEO soit dans la boucle pour ces documents afin d’y spécifier les besoins techniques en front et back-office ainsi que les livrables. Par exemple, vous demandez à l’agence d’intégrer des titres de pages, vous voulez les modifier et vous vous rendez compte que vous ne pouvez pas à travers un back-office propriétaire. Soit l’agence vous arrange, soit elle vous facture car le besoin n’a pas été spécifié en amont, ce qui serait légitime car cela représente une charge de travail supplémentaire.

Si vous souhaitez en savoir plus sur ce point, rendez-vous chez Matthieu Tournade (@yakamama) si vous cherchez une bonne base pour un contrat de référencement gratuit, validé par un avocat.

Choisir un prestataire compétent et transparent

Comme dans tous les milieux, il y a des très bonnes agences de référencement et des profiteurs. Généralement, une agence ne peux pas être experte dans tous les domaines du web (développement, analytics, SEO, SEA, SMO…) or beaucoup proposent tous ces services à la fois, voir plus. Si j’avais un projet précis à lancer, je préférerais m’entourer de plusieurs prestataires quitte à payer un peu plus cher et de devoir m’occuper plus de la partie coordination plutôt que de sortir un projet moyen sur les différents domaines. Bien souvent, on peut se confronter à ce type d’idées:

  • On va prendre l’agence WEB avec laquelle on travaille depuis X années

Pour reussir un projet SEO, il faut s’entourer de spécialistes, quitte à challenger le prestataire habituel, lors de l’appel d’offre, ça ne coûte rien et vous pourriez en apprendre beaucoup.

Opter pour la transparence est également une bonne chose car un prestataire overbooké aura du mal à tenir les délais, or un planning qui glisse fait perdre de la motivation et de l’argent aux diverses parties.

Street art : Montre sur un passage piéton

Tenir les délais dans un projet est un impératif

Il faut également se renseigner sur les techniques utilisées, on évitera donc les référencements garantis sur Voila et les offres de 15000 backlinks à 20 euros. Vous l’aurez compris certains prestataires peuvent vous proposer des choses assez hallucinantes, dans ce cas là, je vous conseille d’utiliser la Baume Référencement (joke). Plus vous connaîtrez votre prestataire SEO, plus les parties seront transparentes, plus le projet a des chances d’aboutir, le maître-mot, comme dans beaucoup d’industries, reste la confiance.

Se donner les moyens et se remettre en question

A mon sens, une des principales qualités qu’un responsable, consultant ou prestataire SEO doit avoir est le sens de l’humilité et de la remise en question. C’est un secteur qui évolue rapidement dans lequel nous nous devons de nous informer et d’être curieux. Aussi, un prestataire SEO risque d’avoir un regard différent sur un site Internet qu’un responsable technique ou un chef de projet fonctionnel. Comme expliqué en début d’article, chacun à ses propres attentes du projet SEO. Il peut arriver d’entendre des remarques du type:

  • Le flash c’est beau, c’est très branding
  • On va mettre des redirections meta refresh c’est plus simple

Le travail d’un SEO n’est pas de démolir l’existant, ni même de tirer dans les pattes des développeurs. Le regard sur le site Internet n’étant pas le même selon la spécialité de chacun, il est normal que les avis divergent. Un référenceur souhaite un site accessible qui se positionne bien dans les moteurs, un chef de projet veux un site fonctionnel tandis qu’un responsable Marketing va vouloir un site à l’image de la marque.

Être patient

Le référencement naturel, c’est un peu comme Rome, ça ne se fait pas en un jour. Si vous risquez effectivement de remonter plus rapidement sur des mots clés liés à votre marque, il sera plus long de se positionner sur des mots clés génériques. Aussi, cela dépend de la concurrence sur le mot clé ciblé. Si, une semaine après avoir finaliser, vous entendez:

  • Alors on est premier sur « Iphone »?

Il faudra, avec toute la patience du monde, expliquer qu’il va falloir être patient avant d’acquérir des positions sur des mots clés fortement prisés. En attendant, il serait intéressant de mettre en place une stratégie d’attaque/défense à l’aide du SEA, en faisant de l’acquisition de mots clés sur du concurrentiel et laisser le SEO sur les mots clés marques. Trouver d’autres sources de trafic est également une bonne solution.

Killian Kostiha, 27 printemps, SERP addict, curieux et passionné, je suis consultant en référencement dans une agence web à ParisSpikly. Je partage ici quelques articles sur le référencement, le SMO, des bases SEO et des outils pratiques pour mieux gérer un site Internet. Vous pouvez également me suivre sur TwitterFacebookGoogle Plus pour discuter et échanger sur le référencement naturel, où autre. Il n’y a pas que Google dans la vie :-).

26 Responses to “La méthodologie d’un projet SEO”

  1. lereferenceur from echange de lien dit :

    Très bon article.

    Malheureusement, le SEO n’est pas quelque chose à laquelle les patrons pensent, ou pense peut être que c’est inutile.

    Il préfère quelque chose de très jolie, plutôt qu’un site ergonomique et optimisé pour le référencement. Mais je pense qu’après un petit calcul de ROI que le SEO peut lui apporter, le boss serait vite intéressé.

  2. balthazar dit :

    Le boss ne comprend surtout pas pourquoi il doit payer 10 000 euros de plus alors que le projet en vaut déjà 20 000… juste pour du SEO…

  3. Ricardo from chiite dit :

    C’est vrai que quand quelqu’un lance un site, il ne pense pas vraiment au seo, d’ailleurs la plupart des gens ne savent même pas ce que c’est le seo :) (tant mieux pour nous dans un sens)

    Et c’est seulement par la suite qu’il découvre le seo et qu’il se rend compte que son site n’est pas de tout optimisé etc…

  4. Soul from création site wordpress dit :

    La 1ére image est franchement pas mal.

    C’est triste mais il y a toujours des gens qui ne comprennent pas l’intérêt de la présence sur le web, fin ça fais moins de concurrence pour se positionner au moins :)

  5. Alsaseo from Référencement Strasbourg dit :

    Il est malheureusement encore monnaie courante d’avoir de petites sociétés attachées à un prestataire, qui se charge de tout. Et lors d’une refonte, ils ne cherchent pas bien loin, et charge au SEO de « réparer » la casse d’une refonte mal faite.

  6. Le Juge from Mont Tremblant Accomodations dit :

    Merci pour la citation – au passage je me permet de mettre un autre article de moi qui complete celui ci – sur comment choisir son SEO http://lemusclereferencement.com/2011/08/19/choisir-son-referenceur/

    @+

  7. Sylvain from Axe-Net dit :

    En gros, on est d’accord sur toute la ligne.
    Je ne connaissais pas ce graphique de Renaud qui synthétise parfaitement l’ensemble du périmètre et des interactions.
    D’ailleurs, quand on y pense, ce schéma fait presque peur, mais il a l’avantage de permettre d’expliquer un prix au client en fonction de ses attentes.

    Je m’étais essayé à l’exercice avec un schéma un peu plus simple mais déjà souvent difficile à suivre :
    http://www.axe-net.fr/actualites/referencement/seo/image/197.cfm

    ps : ta phrase « Le regard sur le site Internet n’étant pas le même selon la spécialité de chacun, il est normal que les avis divergent » est une bonne appréciation de la situation dans la plupart des projets.

  8. Excellent billet sur l’attention qui devrait être portée au SEO dans tout projet web, mais qui reste souvent un poste « secondaire » voire sans réel intérêt aux yeux des entreprises.

    Car expliquer le métier de référenceur et justifier que l’optimisation du référencement est très chronophage relève déja du parcours du combattant ;)

  9. Agence web dit :

    J’adore la meta keywords dans ton exemple :P
    C’est pour cette raison que Google n’en prends même plus compte.

    Tous les types d’entreprises cherchent des prestataires à tout faire spécialisées dans plusieurs domaines. C’est pour cette raison qu’il y a de plus en plus de profiles complémentaires dans chaque boite pour répondre aux besoins des clients. J’ai beau être dans une agence SEO, je fais du dev, de la créa, du débug, etc.

  10. Renaud JOLY dit :

    Ensuite le SEO n’est pas qu’un projet ponctuel. Il s’agit aussi d’insinuer des « point de vue » SEO dans toute l’entreprise via des process adaptés : opération commerciale, ajustement de l’arbo, création de landing page, refonte de pages du site, posts réseaux sociaux…

  11. Léa from recette gambas dit :

    Salut,
    Lol j’ai adoré le « on est premier sur Iphone? » au bout d’une semaine, c’est drôle mais en même temps ça ne l’est pas du tout. « Patience et longueur de temps… » dit le dicton, c’est dur mais y’a que comme ça que ça fini par payer…ou pas ;-)

  12. Kdu dit :

    Bonjour, très bon article.

    Sylvain, j’ai toujours eu votre schéma à portée de main pour présenter le SEO dans sa globalité, mais là il faut reconnaitre que celui de Renaud déchire tout :p

    Merci à vous :D

  13. Agence Web dit :

    Je suis d’accord sur tous les points abordés dans ton article et j’espère que les clients le liront.

  14. SEO is not a crime dit :

    @Le référenceur, Balthazar, Ricardo & Soul : Ça m’est arrivé de travailler pour des PME pour qui c’était essentiel d’être visible sur Google. Puis, j’ai de la chance sur les autres clients qui prennent en compte le SEO, parfois maladroitement. Mais en parlant avec d’autres SEO, certains grands comptes à forte notoriété peuvent effectivement reléguer le SEO au second plan. Mais c’est vrai que ça fait moins de concurrence :)

    @Alsaseo : Comme tu dis, c’est malheureux, car c’est difficile d’exceller dans toutes les disciplines web. Et puis les rustines finissent souvent par craquer.

    @Le juge: Merci, je vais aller lire ça.

    @Sylvain: Effectivement ça peut faire peur. J’ai de bons exemples de cas où finalement le SEO devrait même être intégré dans le choix du nom de produit. Cette phrase est plus light que l’article du juge, mais le fond de la pensée est là. Par définition, un audit SEO remet en question pas mal de choses, donc forcément, donc l’incompréhension peut vite être au rendez-vous :)

    @Kdu & Pixemedia: Merci :)

    @Mary : Expliquer, je trouve que ça peut passer, ce qui me parait plus chronophage, c’est d’ancrer le SEO dans les différentes branches d’une entreprise, afin qu’ils y pensent dès qu’une action est susceptible d’avoir un impact sur cette stratégie.

    @Lije : Oui, d’ailleurs je vais faire un screenshot avant que cela ne disparaisse :)

    @Renaud : C’est vrai que j’ai oublié ce point, je vais le rajouter car beaucoup pensent le SEO se travaille à un instant T, alors que c’est un travail de tous les jours.

    @Léa : Ça peut arriver…Je pense vraiment que le SEO c’est d’abord un gros travail de désacralisation, après ça va. Finalement, tout dépend du client et des explications du SEO :)

  15. Emmanuelle from Numastick dit :

    Classe ! Un bon récapitulatif des différentes étapes et situations.

    J’aime beaucoup le « (…) il est important que votre responsable SEO soit dans la boucle (…) » : ça paraît évident, et pourtant, je confirme que ce n’est pas toujours le cas ^^ !

  16. michel from kambodia.net dit :

    Effectivement, c’est toujours des problématiques récurrentes lors de nouveaux projets. Pourtant cela varie assez grandement d’une entreprise à l’autre, ou plutot du type d’entreprise. Ce que je remarque de plus en plus c’est qu’il vaut mieux quelqu’un qui n’y connait presque rien, plutot que quelqu’un avec un peu de savoir. Alors qu’il y 5 ou 6 ans de ca c’était le contraire tant le SEO était inconnu !

  17. Merci pour ce super shéma!!! C’est vrai que ce n’est pas toujours simple d’expliquer ce qu’est le seo, et qu’il faut y penser dès le départ. Mais les mentalités commencent à changer, et quelques PME viennent nous voir pour un site, en sachant qu’il faut travailler la visibilité.

  18. Elcho from Figurines Maquettes dit :

    Je t’avais dit que je commenterais ton article !

    J’ai l’habitude de dire que c’est le client qui fait progresser les consultants et les agences… Et pour moi c’est vrai. Un client qu’il soit noob ou avancé va forcément poser des questions et faire cogiter un consultant SEO.

    Après le plus délicat est effectivement la partie « évangélisation » qui prend énormément de temps et demande beaucoup de patience … Certains aiment jouer les profs, d’autres non, après chacun sa personnalité et son caractère :)

    Sinon j’aime bien ton ouverture de fin d’article. Effectivement nous avons l’habitude de penser « SEO SEO », vu que la plupart des personnes qui gèrent des projets SEO en temps qu’expert sont mono leviers. C’était vrai, ça a tendance à évoluer …

    => Social Média
    => Métrics de plus en plus ROIste pour le SEO
    => SEA

    Les leviers ont une vrai tendance à la convergence… Sujet de ton prochain article? ;)

  19. Jonathan dit :

    Très bien ton article, continue comme ca :-)

  20. Dimitri from jeux samurai dit :

    Du temps, des moyens et de la réflexion en amont, sans cela on fonce droit dans le mur, mais nombreux sont ceux qui n’arrivent pas à le comprendre malheureusement…heureusement que SEO ce n’est pas mon métier, sinon je piquerais des crises bien trop souvent lol

  21. Pierre from AAE dit :

    Ton article est excellent !
    Je n’avais jamais vu le schéma de Renaud JOLY, comme le souligne Sylvain, ça peut faire très peur, mais c’est vrai qu’en y réfléchissant les périmètres d’actions d’un SEO s’étendent jusque là.
    Après la difficulté est toujours de faire comprendre avec les bons mots aux clients l’importance de ce levier dans une stratégie durable. En plus une entreprise peut se permettre de voir sur plusieurs années, ce qui permet d’élaborer des stratégies de référencement vraiment intéressante sur de nombreux tableaux et en minimisant à l’extrême les risques de changement d’humeur de Google. C’est vrai qu’idéalement il faudrait pouvoir prendre le temps de discuter avec les décideurs pour les convaincre non pas de prendre la prestation de référencement mais de considérer le référencement comme un outil durable pour la promotion d’une entreprise.

  22. Mike dit :

    Si ton boss veut simplement avoir un beau site et pas de visiteurs ben il paye juste 20 000 euros.

    Si ton boss comprend pas internet dis lui simplement Le site internet c’est la voiture, le Seo c’est l’essence. Je suis sur qu’en regardant sa belle mercedes il comprendra.

  23. SEO is not a crime dit :

    @Emmanuelle : Merci. Et oui, les mises en ligne que tu apprends…quand le site est mis en ligne justement… :)

    @Michel : Type d’entreprise, nécessité à être visible sur le web, sensibilité de l’équipe projet au SEO, beaucoup de choses rentrent en compte.

    @Enzo : Le schéma est de Renaud Joly.

    @Elcho : Je rejoins ta remarque sur le client. Le truc c’est que pour vendre un produit ou un service à un client où l’équipe projet, tu es obligé d’évangéliser un minimum, sinon peu d’implication, peu de motivation, peu de cohésion. Oui, c’est vrai que le lancement de ce blog me fait pas mal cogiter sur ces différents aspects, disons en mode multi-leviers. Peux être un article là dessus, une sorte de test? :)

    @Dimitri : Oui, c’est vrai qu’il faut de la patience parfois :)

    @Pierre : L’article aborde ici l’esprit projet mais il est vrai, comme l’a souligné également Renaud, dans son commentaire, que c’est un travail de tous les jours. Sinon, vendre son projet aux décideurs est le meilleur moyen de faire avancer le projet SEO dans le bon sens.

  24. lionel from audit referencement dit :

    Bonjour,

    Le schéma est complet et détaillé mais comme l’évoque si bien Renaud Joly dans son commentaire ci-dessus, le projet SEO doit prendre des orientations en corrélation avec les objectifs commerciaux de l’entreprise.

    amicalement

  25. dakarseo dit :

    Bel article! Simple et instructif! Je lirai autant!

  26. Dior dit :

    Merci pour cette intervention particulièrement complète intuitive et (très très) bien écrite ! C’est un des rares articles web que l’on arrive à lire sans être tenté de décrocher quatre lignes plus loin, donc, je tenais à le dire. (la critique positive a du bon aussi ! )
    Congrats et bonne continuation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Avant de poster un commentaire, merci de lire les règles de publication

top