search
top

Checklist SEO, dans un monde après Google Penguin

Ce n’est un secret pour personne, Penguin V2 devrait bientôt faire son apparition sur votre moteur de recherches favori. Et là, deux camps s’affrontent, une frange de webmasters se demandant si Google Penguin va (encore) les pénaliser pour leurs backlinks (sur)naturels, où bien, ceux qui comme Le Juge, vont « voir passer cette update aussi sereinement que les vaches regardent passer le TGV au loin dans la plaine ». En attendant tout cela, voici une infographie présentant une checklist qui liste quelques points à auditer sur votre site pour voir si le méchant Penguin va vous faire glisser. Une traduction se trouve à la suite de l’infographie.

Audit SEO post-penguin en infographie

Cette infographie a été réalisée par Link Assistant et mise en ligne par Search Engine Journal:

Audit référencement après Google Penguin

Auditer un site Internet pour éviter Google Penguin

Les éléments de cette infographie en français

L’infographie souhaite donner des pistes afin de protéger votre site contre Google Penguin, les messages d’alertes pour les liens non-naturels et le negative SEO dans le but de garder un bon positionnement dans les moteurs, ainsi que le link-juice et vos visiteurs. Vous trouverez ci-dessous une traduction des éléments présentés dans cette infographie.

Personnellement, je pense que peu de sites se font touchés si ils sont clean à la base, les dommages collatéraux peuvent exister  on sait bien que l’algorithme Google n’est pas parfait. Maintenant, le but est d’avoir un profil de lien naturel et d’éviter de trop bourriner pour avoir une stratégie de référencement pérenne.

A lire, pour vous faire une idée:

1- Evaluer les dégâts

  • Utilisez vos outils d’analyse de positionnement et de mesure d’audience afin d’observer les éventuelles pertes de positions et de trafic
  • Faites attention à la personnalisation de Google quand vous avez un ranking important mais peu de trafic

2- Rendez vos pages imperméables au Penguin

  • Pas la peine de répéter inutilement le mot clé ciblé
  • Utilisez un concurrent qui rank bien comme modèle
  • Éliminez le contenu dupliqué y compris au niveau des titles et descriptions
  • Optimiser votre maillage interne en le rendant naturel. Attention aux ancres optimisées en trop grand nombre.

Un exemple récent d’une « bonne » répétition de mots clés:

3- Évitez les backlinks trop optimisés

  • Analysez les backlinks qui viennent d’un même domaine et d’une même IP car cela pourrait éveiller les soupçons du grand G.
  • Analysez les backlinks qui vous lient et regardez si le contenu est pauvre et non-linké
  • Diversifiez vos ancres de liens et évitez d’avoir un trop gros pourcentage d’ancres identiques et ciblées. Il faudrait les faire varier, utiliser votre marque, des « cliquez-ici », votre URL etc…
  • Évitez d’avoir uniquement des liens « sitewide » c’est à dire des backlinks présents sur toutes les pages du site qui vous fait un lien (footer, blogroll…)
  • Ayez un profil de lien naturel avec des nofollow/dofollow, gros et petit Page Rank, des liens depuis différents types de sites (blogs, sites d’actualités, sites de questions/réponses…), des liens depuis différents types de contenus (Youtube, Flickr…) et travaillez votre présence sur les réseaux sociaux.
Pour bien analyser son profil de liens, beaucoup d’outils sont à disposition, dont l’excellent Site Explorer de Ahrefs

4- Gardez un oeil sur les SERP

  • Analysez votre ranking et votre trafic sur une base régulière, et si vous notez des petites baisses, regardez les points cités ci-dessus et si votre concurrent monte en flèche, analysez ses techniques.

En gros, si vous détectez des problèmes rapidement et que vous analyser les cause dans la foulée en appliquant des correctifs censés (pas en spammant les sites, que vous avez spammé quelques mois auparavant, avec demandes de retrait), votre ranking ne devrait pas subir les foudres de Penguin, et vous pourrez admirer tranquillement les updates passer, comme les vaches…enfin vous connaissez la désormais célèbre citation.

Killian Kostiha, 27 printemps, SERP addict, curieux et passionné, je suis consultant en référencement dans une agence web à ParisSpikly. Je partage ici quelques articles sur le référencement, le SMO, des bases SEO et des outils pratiques pour mieux gérer un site Internet. Vous pouvez également me suivre sur TwitterFacebookGoogle Plus pour discuter et échanger sur le référencement naturel, où autre. Il n’y a pas que Google dans la vie :-).

21 Responses to “Checklist SEO, dans un monde après Google Penguin”

  1. Christian from article content spinner dit :

    Je pense que ce qu’il faut garder en tête, c’est d’éviter d’être violent, style 50 publications par jour ou plus, cela commence à faire, particulièrement si on ne change pas, ou peu, les ancres.

    Mais on a encore le droit de faire des liens, de placer des intitulés qui ciblent les requêtes de son choix, mais pas en masse et assez variées.

    Quand on est G-WH, et que l’on fait beaucoup de choses « manuellement », forcément, on ne fait pas des liens en masse puisque cela prend du temps… on est « naturellement » presque à l’abri.

    Je ne sais pas où est le curseur aujourd’hui puisqu’on manque de recul, en outre, la v2 nous donnera de nouvelles surprises… mais je n’arrive pas à regretter de voir des sites bidons passer derrière les sites véritables; c’est juste dommage qu’il n’y en est pas davantage.

    Le manchot en soi ne me dérange pas plus que cela.
    Ce qui pue dans tout cela, c’est le baratin et la propagande de l’Empire, et le climat de terreur. C’est une sorte de spam de la conscience collective leur com. à la noix.

  2. Agence Web Bordeaux dit :

    Très bonne infographie pour resserrer les boulons.

  3. SEO is not a crime dit :

    Ça c’est certain que leur communication est bien huilée. Ça a bien marché même. Le mieux est de rester naturel mais c’est vrai que l’on manque un peu de recul. Et les SERP ça dépend, on voit quand même pas mal de déchets malgré ces MAJ qui sont censé les nettoyer…

  4. Littlebuzz from Portail entreprise dit :

    Mouais, je rajouterai aussi : ne pas oublier de faire le ménage de temps en temps sur ce qui eu marché et qui maintenant peut te faire prendre de grands risques. Cette mésaventure m’est arrivé sur un pauvre réseau à la mode 2006 (donc bien cracra) pointant vers un money-site, que j’avais complètement zappé => bilan : pinguin at home !

  5. rg from seo grenoble dit :

    pas faire le bourrin, lire les guidelines google, et comme tu le dis dans l’article, doser les optis convenablement pour un ranking perenne. d’un autre coté, l’article de gasy « ranker un site en spammant » nous montre clairement qu’on peut encore etre premier en faisant le gros porc…

  6. SEO is not a crime dit :

    Oui j’ai lu cet article. Mais combien de temps ça va durer? Et puis, je suis pas contre pour du MFA mais si tu bosses pour un client pour qui c’est vital d’être visible sur Google ça va être plus dur de mettre ça en place…ah si, dans les commentaires de ce blog aussi ça m’ennuie 🙂

    D’ailleurs je viens d’éditer l’article avec celui de Gasy.

  7. lereferenceur from tutoriel SEO dit :

    En fait, les techniques white et grey sont toujours les mêmes avant et après pinguin, même avant Panda et quelques années derrière. Il suffit juste de faire attention et d’être moins bourrin.

  8. Mikiweb from chef de projet seo dit :

    Ce que j’ai vu le plus sur des sites propres c’est le keyword stuffing de mots clé exact dans le linking interne. Les journalistes ou propriétaires de site d’information (les plus touchés), se cantonnent à une dizaines de mots clés. Donc du coup quand on a plus de 150 articles avec des liens interne sur les 10 même mots clés et ça fait mal parfois.
    Par contre j’ai remarqué que si le site à des liens depuis des sites d’autorités (.edu, .gouv, wikipédia, ONG…) il s’en sort mieux.
    Du coup le fait que Google donne une plus grande importance qu’avant au site d’autorité et encore plus s’ils sont dans la même thématique fait un peu peur.
    Les sites implantés depuis longtemps avec un bon réseau auront plus de mal à tombé même s’il font de la merde ou pique du contenu aux autres.
    C’est sur ce point que je trouve que la soit disant pertinence de Google est à revoir.

  9. Stéphane dit :

    Je suis d’accord avec Kimiweb, le plus souvent on voit trop d’ancres exactes à répétitions.
    Personnellement, j’utilise ahrefs et je peux avoir un aperçu très rapide et très pertinent du linking qui a été mené et je vois s’il semble naturel ou pas. 90% du temps, il n’est pas naturel. Alors si on arrive à le voir en checkant un simple outil, Google a au moins les mêmes informations.
    Facile pour lui d’attribuer les pénalités sur les mots-clés.

  10. michel from Angkor Wat dit :

    Ultime check list avant le manchot v2 ? je suis curieux de voir si les Black hat et les sites monter avec une link wheel dégeulasse vont enfin tomber et si un réseau style pyramide va être touché aussi.

  11. Le Juge from Hotel in Vancouver dit :

    Rhaaaaaaaaaaaaa putaaaaaaaaaain! Comment elles m’énervent ces infographies « post pingouin » (au passage tes trads sont un peu approximative – « assess » == « evaluer »/ »diagnostiquer » – anyway – c’est pas contre toi Kikseo mais tous les conseils « post pingouin » concernant les liens me mettent juste hors de moi – parce que c’est de la CONNERIE! ca veut dire quoi « analysez vos liens et checkez si vous en avez trop venant du meme site » et « checkez les sites de mauvais voisinage qui vous lient » – pingouin si tu l’as pris dans la tronche c’est que tu sais d’ou viennent les liens (nombreux!!!) qui viennent vers toi et tu es sensé savoir que c’est du mauvais voisinage! Ensuite dans 95% des cas comme c’est le résultat de blasts et de CPing tout moisi et semi auto de toute facon tu ne peux rien faire pour virer les liens ou presque – suaf a contacter les webmasters des sites de CP 1 a 1 pour leur demander de virer tes liens comme un connard!

    POST pingouin! si tu l’as vraiment pris dans la tronche et bien il n’y a pas 36 soluces, c’et 301 et company et si tu te casses le derche a aller étudier tes liens c’est surtout pour savoir quelles pages tu rediriges ou pas… bref cette infographie C’EST DE LA MERDE!

  12. SEO is not a crime dit :

    Hahaha tu m’a tué quand j’ai vu tes majuscules! Bref je ne le prends pas pour moi, je l’ai mis car cela peut servir à des personnes pour comprendre qu’il faut linker naturellement, et donner quelques pistes pour un linking plus clean, varié. Concernant la traduction, je fais la petite correction.

  13. Le Juge dit :

    Je sais je sais… comme je dis c’est pas contre toi mais dasnc e cas il faudrait plutot ecrire un article « pre pingouin »

  14. Christian dit :

    le juge, toujours magnifique 😉

  15. SEO is not a crime dit :

    « Pre » ou « Post »….L’idée c’est pas de dire que cette infographie donne les clés pour sortir de Penguin, mais qu’elle donne des pistes pour avoir un linking propre, imperméable au Penguin.

  16. Pierre from Betonniere pro dit :

    Wahoo, le juge était énervé …
    De toute façon on sait qu’à force d’être border line, un moment ou l’autre on risque de tomber du mauvais coté pour ensuite lutter à remonter.
    Comme le dit Matt, restez naturel ! Mais l’argent facile (ou plutôt le positionnement facile) est souvent risqué mais comment résister ?

  17. Stéphane dit :

    Oula, Le Juge est encore énervé, est-ce qu’on va avoir le droit à un article sur son blog pour parler de son énervement ? 😉

  18. SEO is not a crime dit :

    Il n’y a aucune raison de faire un article là dessus. Les infographies, on peut aimer ou pas. Celle ci, bien qu’imparfaite, donne quand même quelques pistes pour varier son linking: tout n’est pas mauvais.

    Après le titre « Ultimate checklist… », effectivement c’est un peu gros! 🙂
    Et l’infographie pour l’infographie…bof…

    PS/ Je ne valide pas les ancres « Adultes ».

  19. Raph from jeu de camion dit :

    Hello,
    Cette infographie me confirme bien une chose…j’aime vraiment pas les infographies :D. La question que je me pose en fait, c’est: elle arrive quand cette MAJ? Cela commence à faire un bon moment qu’elle est sensé être imminente, ça serait bien d’être fixé, parce qu’il y a pas mal de monde je pense qui a arrêté de respirer et là ils vont finir par s’évanouir 😉

  20. Jedfolio from consultant seo dit :

    Il est important de rester actif sur une période longue sans bourriner en terme de liens. Une personne qui en fait une cinquantaine sur 2 jours puis plus rien pendant 1 mois, donne un sérieux indicateur de liens SEO non naturels

  21. Pierre from RPI dit :

    Salut,
    Je viens de tomber sur l’infographie et ton article, on va dire que dans l’ensemble, c’est intéressant, mais en fait ça ne change pas tellement d’avant, je ne comprends pas tout le battage qu’il y a autour du manchot.
    Google met des baffes régulièrement à tout le monde en donnant des noms d’animaux à tout ça, mais en réalité tout ça n’apporte pas grand chose pour l’utilisateur final.
    Et la règle de base reste inchangé, concentre toi sur ton contenu et tu seras récompensé, ce qui en soit est vrai, celui qui va réussir à pondre 10 000 pages au contenu intéressant deviendra forcément un maître dans son domaine et sera forcément linké naturellement, après peu importe l’artifice qu’on utilise, on triche donc on se fait rappeler à l’ordre, mais il n’y a pas vraiment de pré-manchot, post-manchot, juste de google en chasse avec les SEO qui joue sur la publicité car plus elle sera mauvaise, plus les entrepreneurs qui ont un modèle économique web se tourneront vers les solutions payantes mais sur, vendu par big G lui même, plutôt que payante à résultat incertains tout du moins dans la durée….

top