search
top

Le taux de clics (CTR) sur Google

Ranker et générer du trafic en étant premier sur la requête ciblée? le Saint Graal pour un référenceur. Nous le savons tous, pour générer du trafic naturel, il faut être dans le TOP3 sur la requête ciblée. Diverses études ont tentées de calculer des pourcentages de taux de clics sur les pages de résultats en fonction des positions. Plutôt que de faire un article à chaque nouvelle étude, vous trouverez ici les dernières, afin de vous faire une idée du trafic que vous pourriez capter en étant en telle ou telle position sur Google. Cet article sera donc mis à jour autant que possible. Mis à jour le 10/06/2013.

Enquiro 2007

Etude CTR Enquiro 2007

Source : Enquiro

  • Version du moteur étudiée : Google US
  • Panel analysé : Non précisé
  • Période d’analyse : 2007
  • Taux de clics par positions:
  • 1ère position : 27,1%
  • 2nd position : 11,7%
  • 3ème position : 8,7%
  • 4ème position: 5,1%
  • 5ème position: 4,0%
  • 6ème position: 4,1%
  • 7ème position: 4,1%
  • 8ème position: 3,2%
  • 9ème position: 2,8%
  • 10ème position: 3,6%
  • Soit un taux de clics de 47,5% pour le TOP 3

Chitika 2010

Etude des taux de clics par positions 2010

Source : Chitika

  • Version du moteur étudiée : Google US & CA
  • Panel analysé : Impressions via le réseau Chitika
  • Période d’analyse :  Mois de mai 2010
  • Taux de clics par positions:
  • 1ère position : 34,35%
  • 2nd position : 16,96%
  • 3ème position : 11,42%
  • 4ème position: 7,73%
  • 5ème position: 6,19%
  • 6ème position: 5,05%
  • 7ème position: 4,02%
  • 8ème position: 3,47%
  • 9ème position: 2,85%
  • 10ème position: 2,71%
  • Soit un taux de clics de 62,73% pour le TOP 3

Optify 2010

Etude CTR Google Optify 2010

Source : Optify

  • Version du moteur étudiée : Google US
  • Panel analysé : 250 sites et 10 000 mots clés
  • Période d’analyse : Mois de décembre 2010
  • Taux de clics par positions:
  • 1ère position : 36,4%
  • 2nd position : 12,5%
  • 3ème position : 9,5%
  • 4ème position: 7,9%
  • 5ème position: 6,1%
  • 6ème position: 4,1%
  • 7ème position: 3,8%
  • 8ème position: 3,5%
  • 9ème position: 3,0%
  • 10ème position: 2,2%
  • Soit un taux de clics de 58,4% pour le TOP 3

Slingshot 2011

Etude sur le taux de clic google et bing en 2011

Source : Slingshot

  • Version du moteur étudiée : Google & Bing
  • Panel analysé : Comportement de 170K d’utilisateurs. 624 mots clés génériques.
  • Période d’analyse : Janvier à juillet 2011
  • Taux de clics par positions:
  • 1ère position : Google à 18,2% et Bing à 9,66%
  • 2nd position: Google à 10,05% et Bing à 5,51%
  • 3ème position: Google à 7,22% et Bing à 2,74%
  • 4ème position: Google à 4,81% et Bing à 1,88%
  • 5ème position: Google à 3,09% et Bing à 1,85%
  • 6ème position: Google à 2,76% et Bing à 1,67%
  • 7ème position: Google à 1,88% et Bing à 1,34%
  • 8ème position: Google à 1,75% et Bing à 0,65%
  • 9ème position: Google à 1,52% et Bing à 0,57%
  • 10ème position: Google à 1,04% et Bing à 0,45%
  • Soit un taux de clics de 35,47% pour le TOP 3 sur Google & 17,91% sur Bing

Chitika 2013

Etude taux de clics 2013 Google

Source : Chitika

  • Version du moteur étudiée : Google US & CA
  • Panel analysé : Impressions via le réseau Chitika
  • Période d’analyse :  21 au 27 mai 2013
  • Taux de clics par positions:
  • 1ère position : 32,5%
  • 2nd position : 17,6%
  • 3ème position : 11,4%
  • 4ème position : 8,1%
  • 5ème position : 6,1%
  • 6ème position : 4,4%
  • 7ème position : 3,5%
  • 8ème position : 3,1%
  • 9ème position : 2,6%
  • 10ème position: 2,4%

Autres études sur le CTR

En 2012 GroupM & E-consultancy ont publié une infographie sur des données collectées en 2011. Vous pouvez consulter l’infographie en cliquant sur ce lien (ouverture dans un nouvel onglet). Voici les principales informations de cette infographie basée sur Google UK.

  • 94% des internautes cliqueraient sur un résultat naturel contre 6% en CPC, sur 1,4 milliards de requêtes
  • 68% des internautes cliqueraient dans le TOP 3, en moyenne
  • 90% des internautes cliqueraient dans le TOP 3, sur une requête marque
  • 61% des internautes cliqueraient dans le TOP 3, sur une requête générique
  • Le taux de clics selon les secteurs. L’étude segmente les données.
  • Il semble que les femmes cliquent plus sur les résultats CPC, 53 contre 47%.

L’interprétation des études sur le CTR

Bien que ces études créent du « buzz » lorsqu’elles sont rendues publics, il est difficile d’en tirer des données scientifiquement viables. Pourquoi?

  • Les études ne sont pas effectuées sur les mêmes échantillons
  • Les études peuvent prendre en compte des données qui diffèrent
  • La rechercher universelle ou les intégrations de one-boxes dans les SERP rendent difficile les analyses précises du CTR
  • Les positions sur Google peuvent varier selon la géo-localisation et les data-centers interrogés
  • La CTR peut varier selon la thématique ou le type de mot clé (marque VS générique)
  • Richsnippets & authorship peuvent influencer le CTR
  • Adwords et les autres services de Google peuvent faire varier la structure d’une SERP
  • Les études CTR ne sont pas effectuée sur Google.fr et prennent en compte différentes « versions pays » de Google

Cependant, nous pouvons toujours nous en servir comme une indication. Généralement, si j’ai besoin d’utiliser cette donnée, je fais une moyenne des différentes études. Rien de scientifique en soit mais je trouve que c’est plus parlant de prendre une moyenne:

Remerciements:

Killian Kostiha, 28 printemps, SERP addict, curieux et passionné, je suis consultant en référencement dans une agence web à ParisSpikly. Je partage ici quelques articles sur le référencement, le SMO, des bases SEO et des outils pratiques pour mieux gérer un site Internet. Vous pouvez également me suivre sur TwitterFacebookGoogle Plus pour discuter et échanger sur le référencement naturel, où autre. Il n’y a pas que Google dans la vie :-).

31 Responses to “Le taux de clics (CTR) sur Google”

  1. Daniel from Référencement Marseille dit :

    Merci pour cette belle étude qui nous indique et confirme qu’il faut viser le haut de page pour glaner un max de trafic.

  2. Jeremy dit :

    Intéressant de voir que le haut de la deuxième page est souvent plus cliqué qu’une position 10 sur des requêtes génériques. Je l’ai déjà remarqué sur certains de mes sites en effet…

  3. Le Juge from Hotel Vancouver dit :

    C’est vrai qu’elle est interessante cette infographie. J’ai un peu de mal avec les seulement 6% de traffic sponso personellement – je trouve que c’est peu… tres peu – par contre c’est interessant de voir les comportements des internaute en fonction des différents verticaux – on voit notamment que dans le domaine du tourisme il vaut mieux etre dans le top 3 alors que dans les PC et les téléphones portables les internautes ont tendance a faire plus de recherche, à faire jouer la concurrence un peu plus … bref – par contre ca aurait été pas mal de balancer le lien vers l’étude originale hmm

  4. SEO is not a crime dit :

    Oui je suis également sceptique sur ce chiffre. J’ai édité le post avec le lien (petit oubli).

  5. Malgré l’obligation indirecte d’Adwords, GG n’est pas à 100% content. Chapeau aux internautes! Ils ont certainement compris l’essence.

    Sinon, 6% est trop miniscule, à mon avis. Un autre test pourrait l’infirmer ou le confirmer?

  6. Evenstood from Remporter un iPhone dit :

    Une étude qui n’est pas à prendre au pied de la lettre même si l’on peut tout à fait croire en sa véracité.

    Elle nous montre surtout que le SEO n’est pas encore mort et que les utilisateurs aiment toujours les résultats naturels et font la part des choses entre publicité et résultat digne de ce nom.

    La monarche Google a donc encore du pain sur la planche si il veut ce lancer dans la conquête ultime de son moteur de recherche et pratiquer le 100% monétisation de son audience.

    Surtout que les concurrents vont s’empresser de rester cool avec les SEO pour prendre le géant à revers dès que l’opportunité s’ouvrira.

  7. Bertrand from calendrier dit :

    Même si cela ne m’étonne pas au final, je trouve l’écart entre le nombre de clic sur le premier résultat et le deuxième énorme, j’ai même peur d’imaginer pour le troisième, donc cela ne fait pas de doute, être numéro un c’est quand même royal, même si c’est très compliqué…

  8. lereferenceur from tutoriel référencement dit :

    L’ecart entre le 1er résultat et le 3ème me semble très élevé. Il serait intéressant de savoir si quelqu’un qui a un site placé en 1ère position sur une requête à fort trafic à vue une grosse différence entre la 2ème et la 1ère place.

  9. Clément dit :

    Pas mal du tout cette étude ça permet de voir des choses intéressante sur ces fameux taux de clics. J’ai moi même fait l’expérience de la onzième place et de la dixième plusieurs fois et la onzième place est bien souvent bien plus génératrice de trafic.

  10. Elcho from Figurines en ligne dit :

    Hello,

    merci d’avoir précisé tendance dans l’article car le CTR dans les SERP va dépendre de tellement de variables …

    Genre sur quelles base et quel volume d’expressions est réalisée l’étude ?

    le CTR va dépendre également de la présence de rich snippet ou non, de contenu universel type vidéos / images / maps.

    Du coup ces chiffres, c’est vraiment histoire de se donner une idée globale quoi :)

    Par contre, calculer son propre courbe …

    J’étais tombé sur une méthodo :

    http://www.seochat.com/c/a/Google-Optimization-Help/Google-Ranking-Positions-and-CTR-Estimating-Search-Engine-Visitors/1/

    Pour le partage, si ça intéresse quelqu’un :)

  11. Peter dit :

    Oui merci pour ce partage. Le graphique montre très clairement que c’est le premier site positionné qui capte plus du tiers du trafic global. Je préfère mieux pas m’imaginer le trafic obtenu par les sites sur la deuxième page…

  12. Cyril from Le site web dit :

    Garder cet article à jour est une bonne idée, car ces stats changent tout le temps. Maintenant, comme tu le précises judicieusement, on a beau étudier toutes ces statistiques, il sera difficile d’en tirer quelque chose.

    L’arrivée du KG complique d’ailleurs encore plus la tâche !

  13. SEO is not a crime dit :

    Oui c’est vrai (oublie de ma part pour le KG). Personnellement, j’utilise ces données pour une version remixé de l’article que Raph a publié sur la priorisation des mots clés (lien en remerciements).

  14. Erwan from Blog SEO dit :

    C’est très bien d’avoir le tableau en tête pour conserver une idée de l’ordre de grandeur. Maintenant, selon le secteur d’activité et la requête, tout n’est pas figé.

    Mais cela doit permettre de se poser des questions quand une première place ne draine que 15% ou qu’une 5ème place plafonne à 1% des clics par exemple. Est-ce que je ne devrais pas changer ma photo ou ma méta description ?

  15. vincent from chef de projet web dit :

    Le problème de ce genre d’infos c’est qu’elle sont très variables en fonction des requêtes, mais ça reste très intéressant pour se donner une idée globale, merci !

  16. Pierre dit :

    Salut,
    Sympa l’article et les nombreuses études.
    Mais comme tout le monde le souligne, cela dépend des secteurs.
    De toute façon, il est judicieux de se mettre quelques instants à la place du consommateur, c’est pour ça que cela me semble encore plus une aberration dans le tourisme que dans la téléphonie mobile ou le matériel informatique.
    Plus l’investissement est important, plus la réflexion est poussée.
    Sauf si c’est pour prendre un billet de train, mais si c’est pour faire un voyage qui va coûter entre 700 euros et 2500 euros par personne, ça vaut le coup de fouiner pour trouver la meilleure offre.
    Le pire étant l’immobilier, où même en étant présent tout en bas de première page, on a moyen d’avoir un trafic important, forcément on en perd quelques uns en chemin, mais dans l’ensemble les recherches sont étendues.

  17. Anthony from Seo dit :

    Donc, si je comprends bien, on peut dire à nos clients que grosso modo la première position permet de glaner 1/3 du trafic ?

  18. Le problème de toutes ces études, c’est que ce sont justement des études… Les utilisateurs se savent observés et donc prêtent plus d’attention aux SERPs qu’ils ne le feraient dans la « vraie vie ».
    Généralement, ces études « laboratoire » sous-estiment la part des clics sur la 1ère position.

  19. Cedric dit :

    Merci pour ses données. Ca prouve une chose : il faut se battre pour être dans le top 3 des moteurs de recherche. En dessous, on récupère uniquement des miettes de pain. Quand je pense que certaines entreprises de SEO vendent le top 20 à leurs clients …

  20. SEO is not a crime dit :

    Oui c’est variable selon les requêtes, comme mentionné dans le dernier paragraphe. C’est pour cela que je pense qu’il est bien de s’en servir comme d’une indication mais pas comme une vérité absolue.

  21. Philip dit :

    Ce qui serait intéresant aussi serait de connaitre les taux de conversion en fonction du ranking : Avoir du trafic de ‘curieux’ sur les premières positions ne fait pas forcement entrer du business.

  22. Tommyknocker from Référencement Manuel dit :

    Il est logique que les requêtes concernant les marques génèrent plus de taux de clics sur les 3ers liens des SERP puisqu’en règle général, c’est la marque qui apparaît en bonne position sur son nom…
    En ce qui concerne les recherche, est ce que la répartition ne pourrait pas évoluer aussi en fonction de la précision de la recherche (plus de mots clés distribueraient plus les clics sur la première page par exemple…)
    Merci pour la synthèse :)

  23. Christian from annuaire Human Directory dit :

    y’a un loup dans la première étude :
    le 10 ième fait mieux que le 9 ième (et de presqu’un point !)
    C’est très étrange…

  24. Guillaume dit :

    Belle étude effectivement. En meme temps, le saint graal n’a pas changé, le top 3…

  25. Yonni from livre d'or dit :

    Donc en gros les 3 premiers récoltent 50% du trafic et ne laissent des miettes aux suivants … Ca laisse rêveur ! Mais sur 100 personnes, combien vont cliquer sur des Adwords ? Les pubs Adwords proposées sont souvent pertinentes, il doit y avoir un paquet de gens qui cliquent dessus non et négligent les résultats naturels ?

  26. Clément from SEO dit :

    Toutes ces études sont interessantes, mais sur mon expérience perso je n’ai que rarement vu d’aussi grande différence entre les pos 1 et 3 par exemple, la différence est souvent moindre et il ne faut pas oublier non plus que chaque SERP est différente au niveau de sa structure, pub, concurrence etc… et que la meta title est quand même très importante dans la décision de cliquer, j’ai déjà vu des CTR doubler en ne changeant que la title par exemple.

  27. Serge from formation autocad dit :

    C’est vraiment une histoire de secteur d’activité. Nous avions comparé avec un ami car nous possédons 2 sites internet différent, moi dans la formation (et j’adore le référencement), lui est viticulteur. Sur un même requête, nous avons comparé le nbre de visiteurs selon la position du site au cours du temps, et nos résultats étaient vraiment différents. Après, nous avons peut être mal cadrer notre test, il existe toujours des biais.

  28. Monica from Agence Animation Entreprise dit :

    « 94% des internautes cliqueraient sur un résultat naturel »? Ca voudrait dire que GG devrait s’appliquer ses conseils à lui-même et qu’en même temps la marge de progression de son monstrueux CA est donc… monstrueuse.
    Je n’ose y croire.

    D’autre part les statistiques n’ont d’importance que pour ceux qui en croient: comment fourrer dans le même sac des requêtes sur une recherche de marque ou d’information culturelle, avec celle sur la recherche d’un produit ayant le meilleur rapport qualité-prix?

  29. Jimmy Lecours dit :

    Merci pour cette belle publication qui est très complète.
    C’est bien de pouvoir voir les différentes études dans un même article.

    Je dois dire que ces chiffres peuvent être influencés par plusieurs variables comme tu le mentionnes. Suite à, mais observation j’ai pu observer que les Richsnippets & authorship peuvent avoir une grande influence pour le CTR.
    C’est probablement une des variables qui a le plus d’importance.

  30. gaujay dit :

    Merci pour ce récap des différentes études mais attention : l’étude de Slingshot ne concerne que les résultats organiques donc on ne peut pas la comparer aux autres qui ne font pas le distinguo liens organiques / liens sponsorisés.

  31. gaujay dit :

    Mea culpa en fait les études semblent bien toute porter sur les résultats organiques même si ce n’est pas clairement précisé chez Chikita. En revanche la méthodologie de Slingshot est complètement différente : il ont pris les taux de clics sur les 10 premiers résultats en tenant compte que certaines recherches n’aboutissent pas forcément à un clic! Les autres études prennent les clics sur les 20 premiers résultats et la somme fait forcément 100%. Il ne faut donc pas les comparer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Avant de poster un commentaire, merci de lire les règles de publication

top